10 conseils pour rédiger un mémoire de Bachelor

Google Reviews
10 conseils pour rédiger un mémoire de Bachelor

Vous envisagez de rédiger votre mémoire ? Félicitations ! Il s’agit peut-être de la tâche la plus difficile que vous aurez à accomplir en tant qu’étudiant de premier cycle. Mais c’est aussi l’une des expériences les plus enrichissantes que vous puissiez vivre en tant qu’étudiant si vous la considérez comme une occasion de développer vos connaissances et votre perspicacité plutôt que comme une tâche pénible à terminer avant d’obtenir votre diplôme. Cet article de blog vous donnera 10 conseils pour rédiger un mémoire de premier cycle réussie qui impressionnera vos examinateurs, vous mènera à d’autres études ou à des opportunités d’emploi, et sera un marqueur mémorable de votre carrière universitaire.

Le bachelor degree ou plus communément la licence est le premier diplôme convoité à l’université. Dans le système LMD, celui-ci se préparera en six semestres et se verra attribué 180 crédits. Outre les cours théoriques et les pratiques sur terrain, chaque étudiant devra également rédiger un mémoire pour l’obtenir.

Avant de commencer à écrire votre mémoire de Bachelor

Avant de commencer à rédiger, assurez-vous que vous êtes familier et à l’aise avec le processus de recherche et de rédaction d’un mémoire. Beaucoup d’étudiants se retrouvent bloqués parce qu’ils ne comprennent pas bien le processus ou parce qu’ils se précipitent. Vous devez être capable de décomposer le processus de rédaction de le mémoire en une série d’étapes que vous pouvez suivre. Vous devez également être conscient de vos propres forces et faiblesses et savoir comment surmonter les obstacles qui pourraient nuire à la réussite de votre mémoire. Cela vous donnera une idée du processus et vous aidera à vous familiariser avec le format du mémoire.

Dix conseils pour rédiger un mémoire de Bachelor

En suivant ces 10 astuces, vous êtes sûr de réussir à rédiger un mémoire de bachelor digne de ce nom : pertinent, organisé et cohérent.

1-     Utilisez vos connaissances, il ne faut pas oublier que le mémoire de bachelor n’est pas un projet de recherche. Il vous suffit d’apporter une réflexion sur un thème de votre choix en fonction des acquis théoriques et de la capitalisation de vos travaux de terrain pendant les six semestres.

2-     Trouvez l’objet de votre mémoire. Optez pour un élément qui vous passionne et qui est étroitement lié à votre domaine de formation. En fonction de cela, construisez votre sujet en vous posant la question : quel aspect de cet élément voulez-vous étudier ? Il ne vous reste plus qu’à formuler en une phrase nominale.  Ensuite, justifiez le choix de votre thème et vos objectifs.

3-     Définissez le contexte de votre mémoire en suivant le modèle de pyramide inversée, entre autres du contexte international vers le national et le régional. Terminez avec des chiffres et des statistiques.

4-    Informez-vous ! Recueillez autant d’informations que possible sur votre thème. Relevez les avis des chercheurs, les publications et les ouvrages y afférents. Listez les citations et les données pertinentes tout en notant vos sources.

5-     Classifiez vos sources : les sources Bibliographiques, les références sur le web et les informations recueillies auprès des médias classiques.

6-     Relevez les convergences et les divergences entre les fruits de vos recherches. Posez-vous des questions sur les causes, les enjeux ou les conséquences des divergences. Cela vous conduira à votre problématique. Commencez avec la formulation « dans quelle mesure ».

7-     Après la problématique, vous devez bâtir votre plan. Les différentes parties de votre mémoire devront répondre à la problématique.  Présentez votre sujet dans la première partie, vos bases théoriques dans la seconde et une analyse ou des discussions dans la troisième.  Détaillez chacune des parties et veillez à bien organiser vos idées. Il faut maintenir un équilibre entre la longueur de chaque partie.

8-     Exprimez-vous avec vos propres mots, proscrivez tout plagiat. N’oubliez jamais de mentionner vos sources si vous vous référez à l’un d’eux. L’honnêteté intellectuelle est la première qualité requise pour devenir un bon chercheur.

9-     Adoptez une posture scientifique : évitez les informations gratuites, mentionnez vos sources et identifiez vos idées comme des hypothèses. Rédigez objectivement votre mémoire, exposez les points négatifs et positifs sur un même ton, neutre de préférence. Autant que possible, évitez les superlatifs.

10-  Valorisez votre travail aux yeux du lecteur, travaillez votre introduction et votre conclusion de façon à bien présenter et résumer respectivement votre mémoire.

N’oubliez pas la citation « ce qui se conçoit bien, s’énonce clairement ». Prenez le temps qu’il vous faut pour bien cadrer votre sujet, le reste viendra tout seul. La persévérance, la détermination et le courage seront vos meilleurs alliés pour réussir votre mémoire.

Partez du bon pied avec un bon sujet

La meilleure façon de commencer votre mémoire est de trouver un bon sujet. Idéalement, le sujet doit porter sur un sujet qui vous intéresse fortement et sur lequel vous avez des connaissances. Un bon sujet est un sujet qui n’a pas été exploré suffisamment en détail dans la littérature existante. Pour trouver un bon sujet, vous pouvez commencer par utiliser un moteur de recherche pour voir quels sujets ont été explorés dans votre domaine d’études. Vous pouvez également demander des suggestions à votre directeur de mémoire ou à votre professeur référant.

Partez du bon pied avec un bon sujet


Élaborer un projet de mémoire avec une question de recherché précise

Avant de commencer à écrire, prenez le temps d’énoncer clairement votre mémoire en une seule phrase. C’est ce qu’on appelle parfois l’énoncé du mémoire. Vous devez également noter quelques questions ou hypothèses de recherche auxquelles vous souhaitez répondre dans votre mémoire. Vos questions de recherche peuvent changer au cours de la rédaction du mémoire, mais elles vous aideront à rester concentré et sur la bonne voie pendant la rédaction. Si vous n’avez qu’un sujet général en tête, vous pouvez essayer de trouver quelques questions de recherche avant de commencer à écrire. Vos questions de recherche peuvent également être appelées hypothèses de recherche.

Organisez vos idées et votre contenu

Au cours de vos recherches sur votre sujet de mémoire, vous découvrirez très certainement que vous avez beaucoup d’idées et de contenus à inclure dans votre mémoire. Cependant, vous devez vous assurer que votre mémoire est organisée de manière logique et cohérente. Bien que cela varie en fonction du format de votre département, il y a quelques choses que vous pouvez faire pour organiser vos idées. Vous pouvez notamment créer un plan de votre mémoire qui organise vos idées et votre contenu dans un ordre logique. Il est recommandé de poser et de faire valider votre plan par votre directeur de mémoire avant d’entamer toute rédaction afin d’éviter tout changement de plan qui pourrait entrainer des réécritures et de la perte de temps et d’énergie :

« Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va ». – Sénèque.

Posez systématiquement votre plan avant de rédiger, si vous ne savez pas où vous mène votre rédaction, vous perdez vraisemblablement votre temps.

Planifiez

Avant de commencer à rédiger votre mémoire, il est bon de rédiger un plan pour votre mémoire. Un plan vous aidera à rester sur la bonne voie en vous rappelant ce qui doit être fait et quand. Il vous permettra également de rester plus facilement motivé, car vous pourrez constater que vous progressez dans la rédaction de votre mémoire. La rédaction d’un plan de mémoire peut sembler être une tâche ardue. Cependant, il existe de nombreuses ressources en ligne qui peuvent vous aider à créer un plan de mémoire. Une fois que vous avez créé un plan de mémoire, il est bon de le relire régulièrement et de noter les échéances ou les étapes que vous devez respecter pendant la rédaction de votre mémoire. Il vous sera ainsi plus facile de rester sur la bonne voie et de respecter la date limite de rédaction de votre mémoire.

Résumé

Un mémoire de Bachelor est d’un niveau moindre au classique mémoire de Master 2, il n’en est pas moins que les attentes académiques qui lui sont assignées ne sont pas des moindres. Généralement constitué de 30 pages, une revue de littérature solide est attendu constituée d’au moins 10 références bibliographiques scientifiques, académique, avec une partie empirique qui se veut solide et qui se basera généralement sur des entretiens, des questionnaires ou une études de cas.

Nous ne le répéterons jamais assez : veillez à faire valider le plan et la totalité du mémoire par votre directeur de mémoire avant de le déposer afin d’en sécuriser la validation et déposer sereinement. Il s’agit d’un des principaux facteurs clés de succès sur ce type de mémoire.

besoin d’aide pour votre mémoire ? Contactez-nous!

expertmemoire
expertmemoire
0
rédacteur spécialisé
0 %
Plagiat
1 %
confidentiel
0
frais cachés
0 %
paiement sécurisé

Tel:

0970 440 565 (appel non surtaxé)
+ 33 970 440 565 (hors France métropolitaine)

Réseaux sociaux

Notre offre s'adresse à tous les pays francophones