Mémoire de DEASS : 5 facteurs clés de succès à connaitre

Google Reviews
Mémoire de DEASS : 5 facteurs clés de succès à connaitre

Le travail social est un domaine dynamique qui ne cesse de croître et de se développer. En tant que tel, les chercheurs en travail social sont constamment à la recherche de nouveaux sujets d’étude. Il peut donc être difficile pour les étudiants en travail social de trouver un sujet approprié pour leur mémoire. Et si trouver un sujet de mémoire approprié dans n’importe quel domaine peut être difficile, c’est particulièrement le cas dans les sciences sociales. Le travail social n’est pas une profession comme les autres, c’est une profession avec son propre ensemble de sous-spécialités. Cela signifie qu’il existe plusieurs sous-domaines différents du travail social que vous pourriez choisir comme sujet de mémoire. Le travail social est un terme générique qui couvre de nombreux domaines d’études et parcours professionnels différents. Si la plupart des travailleurs sociaux s’attachent principalement à aider les individus et les familles à faire face aux problèmes personnels liés à la précarité, à la maladie ou à d’autres circonstances malheureuses, d’autres professionnels combinent des éléments du travail social avec d’autres disciplines comme la psychologie ou la sociologie pour aborder ces questions sous de multiples angles. Comme vous pouvez l’imaginer, cela rend la recherche du bon sujet de mémoire plus difficile qu’il n’y paraît à première vue.

Le diplôme d’État d’assistant de service social (DEASS) sanctionne la formation d’un agent dans le but de devenir un assistant de service social (ASS). La formation, à la fois théorique et pratique, permettra l’exercice de la fonction d’intervenant social, dans différents domaines d’expertise, de manière individuelle ou collective.

Le mémoire de DEASS (composé généralement de 50 pages environ) vise à inculquer à l’étudiant la capacité d’initier un travail de recherche, dans le cadre de la démarche de recherche en sciences sociales. C’est une démarche d’initiation de l’étudiant à l’expertise sociale. Les facteurs qui garantissent son succès sont donc conditionnés par la compréhension des aspects théoriques du champ de l’intervention sociale, et par l’acquisition de la logique qui relie ces aspects théoriques aux cas rencontrés sur le terrain.

Du thème au Sujet

L’intérêt qui sera accordé au travail de recherche sera fortement associé à la pertinence du thème, et donc du sujet choisi par l’étudiant. En sciences sociales, plusieurs thèmes de recherche peuvent être abordés, en fonction de l’affinité de l’étudiant pour chacun : vieillissement, isolement social, illettrisme, etc. Ainsi, une bonne définition du thème de l’étude est-elle nécessaire afin de susciter au mieux l’intérêt du lecteur et du jury.

Exemple de sujet de mémoire de DEASS :

Les femmes migrantes primo arrivantes en France en situation de vieillissement, une approche d’insertion socio professionnelle

L’exploration de terrain

Le sujet étant défini, l’étudiant devra trouver le terrain qui sera le plus en rapport avec le thème qu’il s’est donné de traiter. En effet, durant la phase exploratoire, la mise en relation du sujet du mémoire avec les domaines d’activités réelles est incontournable afin de mettre en adéquation l’orientation voulue pour le travail de recherche et les attentes par rapport au domaine social dans lequel il va œuvrer. L’exploration du terrain passe généralement par un guide d’entretien visant la population cible concernée par le problème social soulevé au sein de la problématique du mémoire.

L’élaboration de la question de départ et de la problématique

Partir d’un constat effectué sur le terrain est un bon point de départ pour l’élaboration de la question de départ. Cela suscitera l’interrogation, et en accroîtra l’intérêt. Ce constat peut trouver sa source dans des observations, des statistiques, de l’expérience professionnelle de l’étudiant.

La question de départ fera l’objet d’une investigation théorique et d’une analyse conceptuelle : des investigations nécessaires au niveau de l’ensemble des connaissances relatives au sujet feront ressortir la problématique, question à laquelle l’étudiant tentera d’apporter des réponses. La problématique ainsi définie doit se rapporter à une population-cible, objet des démarches ultérieures.

Exemple de problématique de mémoire de DEASS :

Dans quelle mesure ces femmes migrantes primo-arrivantes en situation de vieillissement s’inscrivent dans une démarche d’insertion socio-professionnelle ?

La construction de l’hypothèse

L’hypothèse se définit comme étant une tentative de réponse apportée à la problématique. De ce fait, une problématique bien cernée induit la facilitation de la construction de l’hypothèse.

L’hypothèse est la prédiction d’un résultat attendu au cours de la recherche, sa bonne formulation est gage de la qualité du travail de raisonnement de l’étudiant.

Le plan d’investigation

La définition de l’hypothèse conduit à la mise en place d’un plan de collecte des données, puis d’analyse de ces données, à travers un certain nombre d’outils et de méthodes que l’étudiant aura à définir. Cette partie permet à la fois de tester l’hypothèse émise, mais également de faire un état des lieux des préoccupations et des besoins de la population-cible.

Elle est généralement constituée d’une analyse d’entretiens via les verbatims issus des entretiens réalisés sur la population cible visée par la problématique du mémoire.

Généralement, il est retenu de faire passer au moins 5 entretiens auprès de la population cible afin de disposer de verbatims suffisants permettant de confirmer ou d’infirmer les hypothèses de départ avec un niveau de diversification acceptable.

Le plan d’investigation


Trouver un sujet pour votre mémoire d’assistante sociale

Le domaine du travail social étant très vaste, il est essentiel de choisir un sujet qui s’applique au travail social en général. Par exemple, si vous souhaitez écrire sur l’évolution des différents types de médicaments en Psychiatrie, ce serait un sujet intéressant pour un article ou un mémoire en psychologie, en sociologie ou même en Histoire. Mais ce serait un mauvais choix pour un mémoire en travail social, car les médicaments ne concernent qu’une petite partie des praticiens du travail social. Lorsque vous commencez à réfléchir à des idées pour votre mémoire en travail social, gardez à l’esprit que le travail social ne consiste pas seulement à aider les gens dans une dimension sociale. Il s’agit également de prévenir les problèmes et de promouvoir le bien-être. Par exemple, un bon sujet de mémoire en travail social serait la promotion de la santé mentale et la prévention des maladies mentales chez les jeunes.

 

Définir le problème

Bien que la plupart des sujets de travail social s’articulent autour de l’examen d’un problème particulier, il est important de déterminer exactement quel problème votre mémoire abordera. Le travail social étant un domaine très vaste, vous pourriez écrire un mémoire sur n’importe quelle question de travail social, mais vos lecteurs auront du mal à comprendre l’importance de votre recherche si vous n’identifiez pas clairement le problème auquel elle s’attaque. Par exemple, un sujet courant pour les mémoires en travail social concerne les résultats du développement des enfants et le rôle des caractéristiques parentales dans ce processus. Ces sujets sont suffisamment généraux pour s’appliquer à de nombreux types de recherche en travail social. Cependant, si vous deviez restreindre votre recherche à l’effet spécifique de l’alcoolisme parental sur le développement de l’enfant, votre sujet deviendrait beaucoup plus spécifique et applicable aux chercheurs en travail social.

 

Étape 1 : Connaître votre public

Bien que cela puisse sembler être un détail sans importance, le fait de savoir qui lira votre mémoire peut apporter beaucoup de clarté et d’orientation à votre sujet de recherche. Le travail social étant une vaste discipline, vos lecteurs auront des domaines d’expertise différents. Par conséquent, le fait de savoir qui lira votre mémoire vous permettra de construire votre recherche de la manière la plus pertinente pour votre public. Par exemple, si vous écrivez sur les effets de l’alcoolisme parental sur le développement de l’enfant, votre public peut inclure des parents qui sont activement impliqués dans la vie de leurs enfants ainsi que des chercheurs et des praticiens en travail social qui étudient les effets de l’alcoolisme parental. En sachant qui sont vos lecteurs, vous pourrez répondre aux besoins des deux groupes dans votre recherche.

 

Étape 2 : Réfléchissez à votre sujet de recherche

Une fois que vous avez circonscrit votre sujet et identifié le problème auquel votre recherche répondra, vous constaterez peut-être que votre sujet comporte plusieurs sous-thèmes. C’est normal. Même si vous avez circonscrit votre sujet à un problème spécifique, votre recherche pourrait aborder ce problème sous plusieurs angles et dans plusieurs disciplines. Par exemple, si vous décidez d’écrire un mémoire sur les effets de l’alcoolisme parental sur le développement de l’enfant, vous pourriez aborder ce problème sous l’angle de la psychologie du développement, de la sociologie familiale et du travail social. Pour cette raison, il est important de garder vos options ouvertes lorsque vous choisissez un sujet de recherche. Cependant, vous n’êtes pas obligé de tout choisir d’emblée. Vous pouvez restreindre votre sujet au fur et à mesure que vous commencez votre recherche et que vous développez une compréhension plus claire des questions entourant votre sujet.

 

Étape 3-A : trouver des théories et des cadres pertinents

Une fois que vous avez délimité votre sujet, vous pouvez commencer à chercher les théories et les cadres de travail qui sont pertinents pour votre recherche. Vous pouvez trouver ces perspectives théoriques dans des livres, des revues universitaires et même en ligne. Cependant, vous réussirez mieux à trouver les théories appropriées si vous affinez votre sujet. Une fois que vous aurez précisé votre sujet, vous aurez une meilleure idée des perspectives théoriques les plus pertinentes. Par exemple, si vous décidez de rédiger un mémoire de deass sur les effets de l’alcoolisme parental sur le développement de l’enfant, vous pourrez alors rechercher des perspectives théoriques pertinentes sur l’éducation des enfants et le développement de l’enfant. Une fois que vous avez identifié les théories pertinentes, vous pouvez les utiliser pour encadrer l’ensemble de votre projet de recherche et vous aider à mieux comprendre la question sur laquelle vous allez vous pencher.

Google scholar vous permettra d’identifier des sources académiques classés par niveau de récence et directement liés aux concepts de votre problématique.

 

Étape 3-B : trouver des pratiques pertinentes

Après avoir identifié les perspectives théoriques pertinentes, vous pouvez trouver des pratiques de travail social pertinentes. Bien que votre recherche puisse être axée sur la théorie, il est important d’examiner les applications pratiques de votre recherche. Par exemple, disons que vous avez décidé d’écrire un mémoire sur l’alcoolisme parental et ses effets sur le développement de l’enfant. En commençant vos recherches sur le sujet, vous découvrirez peut-être que les travailleurs sociaux ont mis au point plusieurs pratiques pour aider les enfants dont les parents sont aux prises avec l’alcoolisme. En vous renseignant sur ces pratiques spécifiques, vous pourrez aborder leur efficacité dans votre recherche. Ainsi, votre recherche aura une orientation plus pratique et appliquée.

 

Étape 4 : choisir un sujet de mémoire d’assistante sociale et le résumer

Une fois que vous avez identifié un sujet, que vous l’avez réduit et que vous avez déterminé son importance, vous avez presque terminé votre recherche. La dernière étape consiste à résumer votre sujet dans un mémoire clair et concis. Vous devez commencer votre mémoire par une phrase d’introduction qui énonce clairement votre sujet. Vous devez également inclure tous les sous-thèmes dans votre phrase d’introduction, car ils aideront les lecteurs à mieux comprendre l’importance de votre recherche. Par exemple, disons que vous avez décidé d’écrire une mémoire sur les effets de l’alcoolisme parental sur le développement de l’enfant. Votre mémoire commencerait par quelque chose comme ceci : “L’alcoolisme parental est un facteur de risque important pour les problèmes de développement de l’enfant.”

Conclusion

Réussir un mémoire de DEASS implique de choisir un sujet à orientation sociale permettant in fine d’apporter de la valeur à la profession d’assistante sociale. Faire ressortir une problématique rencontrée sur le terrain vous conférera une légitimé à aborder ladite problématique et vous permettra de nourrir votre réflexion sur le sujet tout en amorçant plus facilement votre partie empirique, généralement basée sur des entretiens auprès d’une population cible concernée par votre problématique de mémoire. Une validation progressive des parties par votre directeur de mémoire reste indispensable pour valider ce type de mémoire considéré comme exigeant comparé aux mémoires analogues du même domaine de compétence.

besoin d’aide pour votre mémoire ? Contactez-nous!

expertmemoire
expertmemoire
0
rédacteur spécialisé
0 %
Plagiat
1 %
confidentiel
0
frais cachés
0 %
paiement sécurisé

Tel:

0970 440 565 (appel non surtaxé)
+ 33 970 440 565 (hors France métropolitaine)

Réseaux sociaux

Notre offre s'adresse à tous les pays francophones