Le mémoire “Communication”

Google Reviews
Le mémoire "Communication"

Arrivés en Master 2, les étudiants sont amenés à réaliser un mémoire de fin d’études. Cette étude met en évidence un problème constaté dans le domaine de la communication et auquel, l’étudiant est amené à réfléchir afin de pouvoir trouver une solution. Mais l’apport personnel de l’étudiant est fortement requis à cet effet. A la fin, il devrait être apte à s’adapter aux différentes organisations dans lesquelles il a pu exercer son activité.

La communication est une discipline qui se veut innovante, créative et collaborative. Le mémoire est un projet universitaire exigeant qui demande une approche rigoureuse et minutieuse. Les étudiants doivent respecter des règles et des procédures pour aboutir à un travail académique de qualité. Dans ce guide, vous trouverez des conseils pratiques afin d’amorcer votre réflexion sur le sujet que vous voulez aborder, la thématique du mémoire, les différents axes de recherche possibles et une approche structurelle du projet.

La Formation

La formation dispensée en Communication aide l’étudiant à saisir les dimensions stratégiques et internationales de la communication. Mais elle permet aussi de compléter les acquis de l’étudiant lors de sa formation initiale. Elle devrait contribuer entre autres à aiguiser la capacité d’adaptation de l’individu aux différents contextes qui peuvent se présenter et de l’aider à approfondir son projet professionnel. En effet, la société actuelle est témoin des bouleversements causés par l’entrée dans l’ère du numérique qui permet désormais d’optimiser les échanges au niveau international. Ainsi, la formation est dispensée par des enseignants académiques mais aussi par des professionnels de la communication. A l’issue de la formation, les étudiants peuvent décrocher un poste dans les entreprises, les agences, etc. au sein desquels, ils vont mettre en place une stratégie de communication adéquate qui permet la résolution de conflits.

Définir le sujet de votre mémoire en communication

Dans le cadre d’un mémoire en communication, vous devez définir le sujet de votre projet de recherche et cela dès le début de vos études. Ce sujet sous-tendra toutes vos démarches. Il devra être concret et potentiellement à la fois intéressant et étudiable. Il faudra également prendre en compte les contraintes liées à votre formation : vous pouvez choisir toute thématique liée à la communication mais votre projet sera d’autant plus abouti s’il s’appuie sur une problématique précise en relation avec votre formation. Par exemple, vous pouvez décider de rédiger votre mémoire sur les réseaux sociaux professionnels ou sur l’influence des médias sociaux dans les relations commerciales.

L’identification des axes de recherche

Une fois votre sujet identifié, il faudra identifier les axes de recherche. Les axes de recherche sont des axes thématiques qui vous permettront de structurer et d’approfondir votre problématique. Ils vous permettront également de développer votre argumentaire en vous appuyant sur des données probantes. Par exemple, vous pouvez vous intéresser au rôle des médias sociaux dans la transformation des relations commerciales. Vos axes de recherche pourraient être : le rôle des réseaux sociaux dans la transformation des relations commerciales ; l’influence des médias sociaux sur l’identité de marque ; le rôle des médias sociaux dans la transformation du commerce en ligne. Ces axes de recherche vous permettront de vous focaliser sur le rôle des médias sociaux dans la transformation des relations commerciales.

La recherche documentaire

La recherche documentaire est une étape incontournable dans le processus de rédaction d’un mémoire en communication. Elle constitue en quelque sorte le socle de votre projet. Vous devez choisir les sources de votre recherche. Vous avez le choix entre deux types de documents : les revues de la littérature existante et les travaux universitaires écrits par d’autres chercheurs ou les livres et articles scientifiques. Attention, les articles de presse ou les ouvrages de vulgarisation ne sont pas considérés comme des documents scientifiques. Lors de la recherche documentaire, n’oubliez pas d’utiliser les moteurs de recherche spécialisés dans le domaine ou dans le milieu que vous étudiez. Vous pourrez ainsi trouver des articles étudiés par d’autres chercheurs, des articles qui ont été rédigés par le passé mais qui sont toujours d’actualité aujourd’hui.

Le choix d’une méthodologie de recherche

Lors de votre première rédaction de mémoire, vous aurez peut-être souhaité adopter une méthodologie standardisée. Vous aurez certainement éprouvé des difficultés à sortir d’un cadre établi. C’est normal. Nous vous conseillons donc de vous inscrire dans une démarche plus ouverte où vous vous poserez la question du choix du type de méthodologie à adopter : qualitative ou quantitative. Toutefois, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas utiliser les deux méthodes. Pourquoi ne pas essayer deux approches de recherche ? La méthodologie qualitative vise à décrire les faits à partir de l’interprétation de l’expert. Elle prend en compte la diversité des points de vue et des compétences. La méthodologie quantitative est centrée sur l’observation de la variation. Une fois votre méthodologie choisie, vous devez maintenant vous intéresser à l’échantillon de votre recherche.

La détermination du corpus d’entretiens

Vous allez devoir vous intéresser également au choix du corpus d’entretiens. Le corpus d’entretiens est la sélection des personnes qui répondront à vos questions. Elles seront régionales, professionnelles ou encore issues de votre environnement proche. Leur nombre est important. Il faut tenir compte du fait qu’il est plus pertinent d’avoir une petite population pour pouvoir la cerner davantage et dégager des tendances, des stéréotypes, des réalités, etc. Vous devez soigneusement choisir vos personnes afin qu’elles représentent la diversité et la richesse de votre univers. Leur impact sera grand sur votre travail. Vous devez déterminer leur profil et leur adresser une invitation à répondre à vos questions. Attention, certains centres d’études peuvent vous interdire d’utiliser vos propres contacts.

Un bilan critique des savoirs existants

Vous devez maintenant vous intéresser à un bilan critique des savoirs existants. Cela signifie que vous devez critiquer les données déjà existantes. Il faut d’abord identifier les études qui ont déjà été réalisées. Vous pourrez ensuite identifier les faiblesses et les lacunes des études qui ont été réalisées. Vous pourrez alors vous intéresser à la nouvelle problématique qui vous intéresse.

Les critères rédhibitoires en matière de notation

Le mémoire en communication correspond à un travail de recherche dans lequel s’est investi le chercheur. Ainsi, le document final doit montrer la contribution de l’étudiant à la résolution des problèmes en intégrant la dimension académique mais aussi professionnelle. Il met en relief la maîtrise des différents concepts ainsi que des méthodes utilisées dans le domaine de la communication pour résoudre le problème. Avant d’orienter sa recherche, l’étudiant est amené à définir d’abord la problématique en se basant sur ses constatations, ses observations, ses expériences. Tout au long du document, il est amené à faire une argumentation solide et logique qui permet de répondre à la question initialement posée.

Le document qui sera présenté lors de la soutenance doit apporter le plus de précisions possibles concernant les concepts disciplinaires qui seront utilisés par l’étudiant. Les objets de recherche et la problématique doivent s’inscrire dans le cadre d’un angle communicationnel déterminé. Tout au long de sa rédaction, l’auteur doit être en mesure de discerner les enjeux de la recherche qu’il mène et d’apporter des arguments solides en utilisant des références pertinentes. Mais l’étudiant devrait aussi faire preuve d’une ouverture d’esprit qui l’encourage à analyser différentes affirmations, réflexion de nombreux auteurs.

L’importance d’une partie empirique

Le mémoire en communication peut comporter une enquête terrain correspondant à une étude terrain (analyse quantitative / qualitative ou une étude de cas) ou être purement théorique en fonction du cahier des charges imposé par la formation. Dans la première option, l’étudiant peut opter pour une méthode quantitative ou qualitative ou mettre en parallèle, les deux méthodes de recherche. Cette démarche lui permet d’avoir des points de vue différents et d’aiguiser ses aptitudes en matière d’enquête. Le mémoire théorique pour sa part, se rapproche d’une dissertation mais plus affinée, avec des analyses plus approfondies. Ainsi, la qualité et la pertinence des ouvrages qu’il consulte constituent des critères de validation de son travail.

3 Exemples de sujets possibles pour un mémoire en Communication

3 Exemples de sujets possibles pour un mémoire en Communication

Afin de vous aider à définir votre propre sujet de mémoire, voici 3 exemples de sujets novateurs, pertinents pouvant faire l’objet d’une rédaction de mémoire en Communication :

1. L’effet de la représentation des sexes sur la communication

La représentation des sexes est un facteur important qui affecte la façon dont nous communiquons. Cela se voit dans la façon dont les gens réagissent aux messages, qu’ils soient écrits ou parlés, lorsqu’ils sont délivrés par un homme ou une femme. De nombreuses études montrent que les gens réagissent différemment aux messages selon la personne qui les délivre.

2. Rôle persuasif des médias sociaux sur la société

Les médias sociaux ont été largement utilisés pour sensibiliser et éduquer les gens sur divers sujets. Il a également été utilisé pour convaincre les gens d’acheter un produit ou de prendre une décision spécifique. Les médias sociaux ne sont pas seulement un outil publicitaire, ils peuvent également être utilisés pour les relations publiques.

3. Comment les e-mails peuvent-ils influencer la qualité de la relation ?

Les e-mails sont une forme de communication importante dans le monde d’aujourd’hui. Ils sont un moyen pour les entreprises de rester en contact avec leurs clients et vice-versa. Les e-mails peuvent être utilisés comme un moyen d’établir des relations avec les clients. Ils peuvent être utilisés pour les tenir au courant des derniers produits, les informer de tout changement ou offrir des rabais, entre autres.

Exemple de plan détaillé pour un mémoire en Communication

Problématique du mémoire de Communication :

 

Comment développer une servuction autour d’une application pour les personnes âgées dépendantes ?

Introduction

  • Revue de littérature : la servuction pour les personnes âgées dépendantes, une démarche complexe
    • L’apport multiples des technologies pour les personnes âgées dépendantes
      • Une variété de besoins des personnes âgées dépendantes gérables technologiquement
      • Les technocares, le digital au service de l’autonomie
      • Les dimensions de l’apport des technologies digitales à des fins médicales
    • Les dimensions de l’apport des technologies digitales à des fins médicales
      • Le marketing des services publics
      • Qualité de service/qualité des soins
      • La relation interpersonnelle au cœur de la qualité de service
    • La m-santé, un marché encore en gestation
      • Une interdépendance des acteurs de l’écosystème
      • Une offre émergente
      • Un cadre réglementaire contraignant

Conclusion partie 1 : Les hypothèses

 

1 – Réaliser une étude d’opportunité

  • Par rapport à l’Age et l’état de dépendance : qu’est qui rend ce suivi difficile mais nécessaire ; comment ce service est réalisé jusqu’à maintenant
  • Qui sont les cibles et préciser pourquoi ces cibles ;
  • Pourquoi proposer cette solution
  • Présentation de la concurrence
  • Qu’est-ce qui se fait aujourd’hui : Les différentes technologie de détection des maladies chroniques
  • Est-ce que l’entreprise va être capable répondre aux attentes
  • Définir le type d’application et préciser le type de pathologie étudiée
  • Pourquoi une application
  • Pour répondre à quel besoin : détection précoce des maladies chroniques ; prolongement de la possibilité de maintenir le patient au domicile
  • Qu’est-ce que je fais de mieux par rapport à l’existant ; comment maintenir cette idée en tant qu’avantage concurrentiel ?
  • Définir qui je suis (entrepreneur)

Conclusion première partie :  Présentation du concept marketing, des fonctionnalités de l’application ; présentation de la cible

  • L’investigation empirique : la co-construction renforcée de l’application avec les utilisateurs

2.1. Le cadre méthodologique

                        2.1.1. Une approche qualitative

2.1.2. Des entretiens semi-directifs

2.1.3. Le panel

2.2. Les résultats de l’investigation empirique

                        2.2.1. La présentation des résultats

2.2.2. L’analyse des résultats

2.2.3. Un retour sur les hypothèses

2.3. Les recommandations (à ajuster en post résultats de l’investigation empirique)

 

Conclusion 2ème partie : les 7P du marketing des services pour une application

 

Le guide d’entretien doit nourrir :

  • Aujourd’hui comment on fait, pourquoi ? avantage / inconvénient ? (Questions des usages et des attentes) identification des alternatives
  • Qu’est-ce que tu aimerais trouver ? Fonctionnalité / usage / condition d’appropriation

En parallèle faire un benchmark des solutions existante de détection / prévention

besoin d’aide pour votre mémoire ? Contactez-nous!

expertmemoire
expertmemoire
0
rédacteur spécialisé
0 %
Plagiat
1 %
confidentiel
0
frais cachés
0 %
paiement sécurisé

Tel:

0970 440 565 (appel non surtaxé)
+ 33 970 440 565 (hors France métropolitaine)

Réseaux sociaux

Notre offre s'adresse à tous les pays francophones