Les particularités de la rédaction d’un mémoire de Master 2

Google Reviews
Les particularités de la rédaction d’un mémoire de Master 2

La rédaction d’un mémoire de Master 2 correspond à un niveau d’exigence bien particulier. Il s’agit bien souvent de rédiger un mémoire de fin d’étude et votre directeur de mémoire aura des attentes relativement élevées en conséquence.

Tout d’abord, le volume d’un mémoire de Master 2 comporte en règle générale pas moins de 40 pages, l’analyse attendue doit donc être davantage poussée et cela doit se refléter quantitativement mais aussi qualitativement.

Rédiger un mémoire de Master 2 est un travail de longue haleine nécessitant théoriquement plusieurs mois afin d’approfondir les recherches bibliographiques au maximum mais aussi afin d’avoir suffisamment de temps pour réaliser l’étude terrain et ainsi infirmer ou confirmer vos hypothèses de départ.

La rédaction du mémoire de Master 2 ne s’improvise pas

La rédaction nécessite un investissement personnel important et un temps de réalisation considérable.

En règle générale, la méthodologie de rédaction d’un mémoire de Master 2 différera en fonction de la spécialité du diplôme préparé. Un master 2 professionnel et un master 2 recherche imposeront deux méthodologies de rédaction distinctes : un mémoire de fin d’étude en master 2 recherche impliquera des recherches plus approfondies qui viendront se matérialiser dans l’approche de la problématique de recherche et quantitativement à travers le volume requis en nombre de pages qui devrait également être plus substantiel, s’approchant quasiment de la démarche adoptée lors de la rédaction d’une mémoire de Doctorat. D’ailleurs il est d’usage de considérer qu’un étudiant en master 2 recherche aura davantage tendance à s’orienter vers un doctorat et vers la préparation d’une mémoire.

A contrario, la réalisation du mémoire de master 2 professionnel s’orientera davantage vers une problématique plus pratique, orientée sur la vie de l’entreprise, et s’inscrit dans le cadre d’une réflexion où l’étudiant se prépare à rejoindre le milieu professionnel. Le mémoire constituera une transition entre une approche théorique universitaire et une approche du terrain plus professionnelle.

Nos conseils pour obtenir une excellente note à un mémoire de Master 2

Les masters sont une excellente occasion de développer vos compétences, d’affiner vos connaissances dans un domaine particulier et d’acquérir le type de crédibilité qu’il est presque impossible d’obtenir avec un simple diplôme de licence. Cependant, comme pour tout autre type de projet universitaire, la rédaction d’un mémoire de master comporte son lot de difficultés. Surtout si vous travaillez à plein temps tout en essayant de terminer vos études. Comme pour tout autre travail universitaire, la réussite de votre mémoire de maîtrise exige du temps et du dévouement. Vous devez gérer efficacement votre emploi du temps et maintenir un équilibre approprié entre le travail, l’étude et le repos. Mais surtout, vous devez adopter de bonnes habitudes pendant cette période d’activité intellectuelle intense. Conseils clés pour obtenir une excellente note à votre mémoire de Master 2 :

 

Soyez proactif, pas réactif

 

La rédaction d’une mémoire est un projet à long terme qui nécessite une planification minutieuse dès le début. Ce n’est pas quelque chose que vous pouvez faire à la volée, surtout si vous travaillez à temps plein et avez d’autres responsabilités en dehors de votre vie universitaire. S’entraîner pour un marathon, par exemple, n’est pas quelque chose que l’on fait sur un coup de tête. Vous devez commencer à vous préparer des mois à l’avance pour être sûr d’être prêt le jour venu. Il en va de même pour une mémoire. Si vous voulez réussir, vous devez planifier en conséquence. Votre mémoire vous demandera probablement de faire un certain nombre de recherches, de lire un certain nombre de livres et d’articles, et de parler à des experts dans le domaine. Cela prend du temps, et vous devez commencer tôt. Parcourez le programme de cours et confirmez la longueur et le format de votre mémoire. Vous devez également préciser avec votre directeur de mémoire quand et à quelle fréquence vous devrez le rencontrer pour discuter de vos progrès. Et n’oubliez pas de vous laisser un peu de temps pour parer à tout imprévu.

 

N’attendez pas la dernière minute.

 

Puisque nous parlons de timing, nous devons également aborder la question du démarrage trop tardif. Beaucoup d’étudiants commencent à rédiger leur mémoire trop tard, ce qui les oblige à se précipiter à la dernière minute. Cette approche est à la fois improductive et dangereuse. Elle est improductive parce que vous ne serez pas en mesure d’effectuer les recherches et les analyses approfondies dont vous avez besoin pour rédiger une mémoire de qualité. Elle est dangereuse parce que vous risquez davantage de faire des erreurs si vous êtes pressé et sous pression. Bien que vous ne puissiez rien faire si vous ne disposez que de quelques mois pour terminer votre mémoire, vous pouvez éviter ce problème en commençant tôt.

 

N'attendez pas la dernière minute

Prenez l’habitude d’apprendre en permanence

La meilleure façon d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires à la réussite de votre mémoire est de continuer à apprendre. En outre, le processus d’apprentissage peut réellement vous aider à rester motivé et inspiré pendant les longs mois de rédaction. Lire des livres, assister à des conférences, parler à des experts dans le domaine – tout cela vous aidera à grandir en tant qu’individu et à élargir vos connaissances et votre compréhension du monde qui vous entoure. Cet apprentissage continu doit également s’étendre à votre écriture. En tant que rédacteur de mémoire, vous ne devez pas seulement connaître votre sujet à fond, vous devez également être capable de le communiquer de manière convaincante. Cela signifie que vous devez apprendre à écrire efficacement : comment organiser vos pensées, comment structurer vos phrases, comment utiliser la grammaire et la ponctuation.

 

Choisissez soigneusement votre directeur de mémoire

Vous travaillerez en étroite collaboration avec votre directeur de mémoire, il est donc important de le choisir avec soin. Certaines universités exigent également que les membres de votre comité approuvent votre mémoire avant que vous puissiez obtenir votre diplôme. En fait, de nombreuses universités ont des règles spécifiques concernant les personnes qui peuvent faire partie de votre comité et dans quelles circonstances. Pour être efficaces, les membres de votre jury doivent avoir une idée claire de l’objet de votre mémoire. Ils doivent comprendre votre méthodologie et votre approche, ainsi que votre objectif final. Vous devez également comprendre ce que les membres de votre jury attendent de vous ainsi que leurs attentes, leurs domaines d’expertise et la façon dont ils aiment communiquer. Vous voulez créer une relation de travail efficace fondée sur la confiance et le respect mutuels.

 

Fixez des étapes à travers un planning et respectez-les.

 

La rédaction d’une mémoire peut être un processus long et exigeant. Il est important de fixer des jalons en cours de route et de s’assurer que vous respectez leurs échéances. Votre directeur de mémoire vous donnera un aperçu détaillé des étapes à franchir pour votre mémoire. Cependant, il est également recommandé de fixer vos propres étapes supplémentaires. Cela vous aidera à rester concentré et sur la bonne voie. Vous devriez également créer un tableau d’étapes avec des dates limites pour chaque tâche : quand vous devez rencontrer votre superviseur, quand vous devez rendre les ébauches de vos chapitres, quand vous devez terminer la rédaction. Ces échéances vous aideront à rester concentré et à respecter le calendrier.

 

Organisez votre travail et votre espace de rangement

La rédaction d’un mémoire est un projet qui demande beaucoup d’organisation. Vous devrez conserver un grand nombre d’informations, de données et de matériaux que vous utiliserez au cours de vos recherches. Votre mémoire s’appuiera très certainement sur un certain nombre de sources que vous devrez citer et référencer. L’organisation de votre travail vous aidera à rester organisé et à garder la trace de tous les matériaux pertinents que vous avez rassemblés, ainsi que des citations et références que vous avez utilisées. Un mémoire organisé vous aidera également à éviter les erreurs et le plagiat. Vous devrez stocker ces informations soit sur un ordinateur, soit sur papier. Choisissez un endroit qui soit accessible et facile à entretenir. Vous ne voulez pas que votre mémoire devienne un fouillis désorganisé avec des informations et des documents éparpillés au hasard. En fait, vous ne voulez pas qu’un mémoire devienne ainsi. Gardez tout en un seul endroit et facilitez-vous la tâche.

 

Assurez-vous de bien comprendre la question à laquelle vous répondez.

Comme nous l’avons déjà noté, un mémoire est un projet qui vous demande de répondre à une question de recherche spécifique. Cette question sera basée sur votre domaine d’étude et sera liée au sujet général de votre mémoire. Il est important que vous compreniez la question à laquelle vous essayez de répondre. Vous devez être capable de l’expliquer à quelqu’un d’autre, et vous devez être capable de la comprendre vous-même. Quelle que soit la question de recherche que vous choisissez, assurez-vous qu’elle est pertinente et appropriée à votre domaine d’étude. Cela vous permettra d’éviter le piège de la généralisation excessive, qui est une erreur courante chez les chercheurs inexpérimentés. N’oubliez pas que votre mémoire est un projet de recherche limité qui est censé se concentrer sur une question très spécifique. Elle n’est pas censée être large et englobante. Votre question de recherche doit être étroitement ciblée et doit avoir une direction et un objectif clairs.

 

Conclusion

La rédaction d’un mémoire de Master 2 est une tâche passionnante et difficile. Elle peut aussi être une expérience incroyablement enrichissante. Cependant, il est important de se rappeler qu’il s’agit également d’un projet dont les exigences sont très spécifiques. Pour faire un bon travail, vous devez commencer tôt, rester organisé et comprendre la question à laquelle vous essayez de répondre.

Le niveau d’exigence sera bien plus important à celui de votre mémoire Licence, mais avec une bonne méthodologie, et une collaboration étroite avec votre directeur de mémoire, il s’agit d’un défi parfaitement atteignable.

besoin d’aide pour votre mémoire ? Contactez-nous!

expertmemoire
expertmemoire
0
rédacteur spécialisé
0 %
Plagiat
1 %
confidentiel
0
frais cachés
0 %
paiement sécurisé

Tel:

0970 440 565 (appel non surtaxé)
+ 33 970 440 565 (hors France métropolitaine)

Réseaux sociaux

Notre offre s'adresse à tous les pays francophones