Quel est le bon moment pour soumettre son projet de mémoire à son directeur de mémoire ?

Google Reviews
Quel est le bon moment pour soumettre son projet de mémoire à son rédacteur de mémoire

En voilà une question assez intéressante et qui se pose fréquemment lorsqu’on doit présenter un mémoire de rédaction.
Le bon moment est celui où vous avez tous les fondamentaux qui sont établis.

Qu’entend-t-on par fondamentaux ?

  • La problématique, éventuellement la question de recherche : une problématique sous forme de questions,  éventuellement une présentation du problème de recherche et de l’intérêt justement à aborder cette problématique en démontrant, par exemple, que ce n’était pas abordé dans la littérature que vous avez pu consulter; 
  • Mais principalement la problématique avec le plan relativement détaillé pour donner un maximum de visibilité sur l’orientation que vous voulez suivre. Le plan détaillé permettra également de montrer la réponse structurée à la problématique, comment vous allez structurer votre rédaction, comment vont être organisées et comment vont s’imbriquer les parties les unes dans les autres, quel sera le fil conducteur. 
  • Éventuellement les références bibliographique sur lesquelles vous allez vous appuyer pour la revue de littérature
  • Et idéalement la méthodologie de la partie empirique que vous allez utiliser. La méthodologie c’est quel type de méthode vous allez utiliser pour administrer votre enquête, quel sera l’échantillon que vous allez analyser, quels seront les interviewés, leur nature, leur fonction, quel sera leur nombre ce qui permettra de définir une marge d’erreur et ce qui permettra également de présenter comment vous allez vous y prendre pour administrer éventuellement un outil d’enquête, ou pour récolter les informations de terrain, qui vous serviront à confirmer ou infirmer vos hypothèses de départ. 

Tout ça doit être clairement posé et validé par votre directeur de mémoire avant même de commencer la rédaction. Donc définir dans un premier temps le cadre, ensuite s’y diriger ; et non l’inverse. Autrement on risque de devoir tout réécrire. Tout l’intérêt de valider le projet de mémoire avant de rédiger.

Problématique, plan détaillé, méthodologie de la partie empirique et références bibliographiques (au moins une vingtaine pour un niveau Master 2), des éléments qui donnent un niveau de diversification suffisant et généralement admis d’ un point de vue académique sur ce niveau d’études. Plus le niveau de diversification des sources est important, mieux c’est. 

Maintenant il n’y a pas que la quantité, il y a aussi la qualité : 

Sources académiques, articles de recherche scientifiques et autres. Est-ce que vous allez partir sur une analyse qualitative, quantitative, un questionnaire, un guide d’entretien, combien de personnes, qui seront les interviewés, quelles seront les variables que vous allez analyser, quelles sont les interactions entre ces variables, quelles seront les évolutions que vous allez analyser etc. Sur cette base là on va pouvoir apporter les fondamentaux nécessaires. On peut également intégrer les hypothèses de recherche. Ce qui est intéressant c’est à dire les réponses supposées à la problématique. Réponse supposée puisqu’elles n’ont pas encore été démontrées. Elles seront démontrées grâce à la partie empirique de votre mémoire. Elles seront confirmées ou infirmées en fonction des résultats que vous obtiendrez sur le terrain. Donc problématique plan détaillé éventuellement hypothèse de recherche, sources sur lesquelles vous allez vous appuyer pour la partie théorique donc la revue littérature, et enfin la méthodologie de la partie empirique. 

En allant le voir avec ces cinq éléments, vous démontrez avoir un projet de mémoire solide et c’est le bon moment pour le rencontrer.

 En espérant que cet article vous aidera, nous vous souhaitons bon courage pour le projet de mémoire et puis surtout une bonne réussite !

besoin d’aide pour votre mémoire ? Contactez-nous!

expertmemoire
expertmemoire
0
rédacteur spécialisé
0 %
Plagiat
1 %
confidentiel
0
frais cachés
0 %
paiement sécurisé

Tel:

0970 440 565 (appel non surtaxé)
+ 33 970 440 565 (hors France métropolitaine)

Réseaux sociaux

Notre offre s'adresse à tous les pays francophones