Ne pas citer ses sources, quel impact ?

Google Reviews
Ne pas citer ses sources, quel impact ?

Dans cet article, on veut répondre à la question qui est de savoir : ne pas citer ses sources quel impact. Le fait de ne pas citer vos sources, tout simplement, est une forme de plagiat. Et qui dit plagiat, dit refus du mémoire évidemment.

Le plagiat c’est un vol immatériel, donc un délit. Il s’agit plus précisément d’un délit pénal en matière de droit de la propriété intellectuelle, et qui peut aller loin. Les écoles prévoient des sanctions qui vont jusqu’à l’exclusion lorsque vous commettez un plagiat. Là ça vous permet de réaliser à quel point le fait de ne pas citer ses sources peut être grave. La plupart du temps vous tomberez sur un directeur de mémoire conciliant qui vous le dira et en amont. Par contre si vous tombez sur quelqu’un qui fait du zèle, il peut vous mettre dans cette situation très inconfortable que vous soyez de bonne foi ou de mauvaise foi. Le plagiat peut être fait de manière involontaire ou volontaire, les conséquences juridiques seront les mêmes, sans vouloir vous faire paniquer sur ce sujet. 

Comprenez par là qu’il faut absolument citer ses sources puisque quand vous empruntez une information et que vous n’en citez pas la source, vous volez en fait l’information du propriétaire initial qui a trouvé cette information avant vous. Si vous empruntez cette idée ou cette information, il faut avoir l’honnêteté intellectuelle d’en indiquer la source. En le faisant, vous devenez inattaquable sur la question du plagiat. Donc, il faut vraiment le faire chaque fois que vous avez une information qui n’est pas le fruit de votre propre réflexion mais qui, la plupart du temps, a déjà été pensée par d’autres. Encore une fois, il faut avoir cette honnêteté intellectuelle de citer la référence des sources sinon vous vous exposez à des sanctions qui sont conséquents. On ne parle même pas seulement du refus du mémoire mais carrément d’exclusion de l’école. 

Votre mémoire va passer au scan anti plagiat. Et en cas de similitudes, des citations par exemple qui ne sont pas référencées, plagiat automatique ! En analysant cela en détail on voit que c’est du plagiat, on va vous “tirer les oreilles” dans le meilleur des cas. Dans le pire des cas, vous vous faîtes exclure.

Sachez que c’est détecté quasi systématiquement, que les logiciels antiplagiat sont très perfectionnés aujourd’hui. Sachez aussi que votre directeur de mémoire qui va lire votre mémoire est probablement un connaisseur de votre sujet et si vous rédigez les informations sur des idées qui sont brillantes, on va d’abord s’interroger sur où vous avez pris ces informations. Vous pouvez être quelqu’un de très intelligent ceci étant dit, on va faire un rapprochement avec l’idée d’un autre auteur et on va s’apercevoir par exemple s’il y a une paraphrase sans citation des sources. Donc citez vos sources !

C’est vraiment le conseil que nous vous donnons. Citer des sources, qui plus est, sont académiques, est valorisant quand on voit apparaître de très nombreuses sources sur chaque page. C’est très bien, ça montre que vous avez l’honnêteté intellectuelle de citer vos sources et démontre que vous avez utilisé des sources de qualité, des sources diversifiées, et qui apportent de la valeur académique à votre travail. Grâce à cela vous marquez des points.

Nous espérons que cet article vous sensibilisera sur la nécessité, l’utilité de citer vos sources au sein de votre mémoire ou de votre thèse, et nous vous souhaitons bon courage pour la rédaction de votre mémoire.

besoin d’aide pour votre mémoire ? Contactez-nous!

expertmemoire
expertmemoire
0
rédacteur spécialisé
0 %
Plagiat
1 %
confidentiel
0
frais cachés
0 %
paiement sécurisé

Tel:

0970 440 565 (appel non surtaxé)
+ 33 970 440 565 (hors France métropolitaine)

Réseaux sociaux

Notre offre s'adresse à tous les pays francophones